Assurance responsabilité civile seule : en quoi ça consiste ?

Qu’est-ce qu’une assurance responsabilité civile seule ?

L’assurance responsabilité civile seule est l’outil qui nous permet de couvrir nos responsabilités en cas d’accident causé à une tierce personne. Ce type d’assurance n’est pas très connu, pour la simple raison qu’elle est, dans la plupart du temps, intégrée dans d’autres types d’assurances plus généralisées. Cependant, il est nécessaire de la prendre au sérieux. Dans cet article, nous allons aborder tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’assurance. Son rôle, ses garanties et son fonctionnement, afin de vous aider à choisir l’assurance responsabilité civile seule qui vous convient.

Quel est le rôle d’une assurance responsabilité civile seule ?

Dans la vie de tous les jours, vous pouvez, vous ou vos enfants, causer des dommages à d’autres personnes. Que ce soit par imprudence, ou par accident. La loi oblige, dans tous les cas, à la personne qui a causé l’accident de le réparer, et c’est là qu’intervient l’assurance responsabilité civile. Tout comme les autres types d’assurances, elle couvre tout dommage mineur ou majeur causé à une tierce personne. C’est-à-dire que, comme pour votre voiture ou votre moto, vous devez assurer votre responsabilité civile, ainsi que celle des personnes qui dépendent de vous (vos enfants). On trouve ce type d’assurance dans les établissements et organismes collectifs où vous aurez affaire à des personnes chaque jour, et donc où le risque qu’un accident arrive est plus élevé. Il est nécessaire de présenter une assurance responsabilité civile dans ce genre de collectivités, surtout que des accidents peuvent arriver à n’importe qui, et à n’importe quel moment.

A lire aussi  Avocat, rédacteur d’actes juridiques

Les situations couvertes par l’assurance civile seule

Comme on l’a déjà dit dans le paragraphe précédent, l’assurance RC est chargée de couvrir tous les accidents que vous pouvez causer à une tierce personne. Ces accidents peuvent être causés suite à de nombreuses situations comme :

  • Un vase cassé par votre fille chez l’un de vos amis ou collègues ;
  • Des blessures causées à une autre personne par votre femme de ménage en cause d’inattention ou d’imprudence ;
  • Une attaque de votre chien sur une autre personne dans un lieu privé ou public ;
  • Des dommages matériels causés par votre enfant dans un lieu public comme un restaurant ou un musée ;
  • Des objets ou du matériel que vous louez et cassez ensuite par accident.

L’ensemble des situations citées précédemment, et toute situation ou cas de figure similaire, sont couverts par l’assurance responsabilité civile. En effet, la loi stipule que chaque personne est responsable de chaque situation dans laquelle, elle ou les personnes à sa charge, causent des accidents, et donc des dommages. Ceci n’exclut pas le fait que, parfois, il est possible de se décharger de sa responsabilité. Pour ça, il est nécessaire de prouver que la tierce personne est fautive, et que vous n’êtes pas responsable de ce qu’il lui est arrivé. Il reste quand même difficile de se défendre et de prouver son innocence dans ce genre de situations, le mieux reste donc de souscrire à une assurance responsabilité civile, afin d’éviter tout genre de problèmes et d’ennuis avec la loi.

Pour finir, il faut savoir que les prix d’assurance RC varient selon votre statut, et les garanties que vous choisissez. Ça peut aller de 20 euros pour les étudiants, à 150 euros pour les personnes normales, par an. Mais ça reste quand même une procédure nécessaire, car l’attestation d’assurance RC est obligatoire si vous désirez avoir un boulot dans des enceintes collectives comme les centres commerciaux.

A lire aussi  Faire appel à un huissier de justice : les démarches à suivre