Loi Lagarde sur le crédit conso : que stipule-t-elle ?

Que stipule la loi Lagarde sur le crédit conso ?

Connaissez-vous la loi Lagarde ? Si vous avez l’intention de contracter un crédit conso, il est donc temps de la connaître, votre regard vis-à-vis du crédit à la consommation changera forcément et c’est d’ailleurs votre droit. Qu’est-ce que la loi Lagarde et qu’est-ce qu’elle stipule ? Cette loi, qui a été mise en place dès 2010 et mise en vigueur dès 2011, a complètement modifié le crédit à la consommation. Voyons ensemble la particularité de la loi Lagarde et l’impact positif qu’elle a sur l’emprunt.

La loi Lagarde, qu’est-ce que c’est et que stipule-t-elle ?

Pour faire simple et clair, la loi Lagarde offre la possibilité aux emprunteurs de choisir librement leurs assurances. En d’autres termes, elle permet à l’emprunteur la délégation de l’assurance, puisque les établissements financiers, les banques notamment, lui imposent une assurance, même si pour le crédit à la consommation, l’assurance n’est nullement obligatoire.

Concrètement, l’objectif principal de la loi Lagarde est de protéger et d’informer le consommateur, cette règle va convenir aux crédits à la consommation qui seront situés entre 200 euros et 75 000 euros. En même temps, des engagements vont être exigés pour tous les organismes financiers qui accordent les crédits conso, à savoir :

  • Des renseignements et des informations limpides et explicites.
  • Offrir la liberté au consommateur d’opter, soit pour un crédit amortissable ou renouvelable.
  • Permettre à l’emprunteur de choisir librement l’assurance de prêt.

Parmi les objectifs de la loi n° 2010-737 datée du 1er juillet 2010, protéger le consommateur, mais aussi combattre le surendettement, elle implique les crédits conso d’une durée de 3 mois minimum.

La loi Lagarde et le surendettement causé par le crédit à la consommation

Comme mentionné plus haut, la loi Lagarde avait pour objectif de combattre le surendettement, en fonction de trois principes primordiaux, à savoir :

  • La régulation des délais pour les procédures des dossiers à 3 mois.
  • Un abaissement sur les dettes des ménages surendettés de 10 ans à 8 ans.
  • Mettre à disposition un paiement au comptant.

Objectivement, la loi Lagarde, vis-à-vis du crédit conso, s’assure que les procédures ne soient plus jamais ressenties comme un ennui, de plus, la loi Hamon est venue la compléter dans son dispositif.

Par ailleurs, en ce qui concerne le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), ce dernier nécessite d’être transcrit clairement et en toute transparence, et ce, sur toutes les diffusions commerciales. Les organismes de crédit sont dans l’obligation d’aider le consommateur à mieux comprendre le concept du crédit conso, avec des chiffres concrets.

C’est Christine Lagarde, ex-ministre de l’Économie qui était chargée de mettre en place cette nouvelle loi, d’où son nom justement. Il faut savoir aussi que la loi Lagarde s’est penchée également sur le rachat de crédit, en effet, à partir du moment où le consommateur a divers crédits conso, l’objectif est d’abaisser le taux d’endettement.

Comment faire le bon choix concernant votre crédit conso ?

Pour choisir votre crédit conso, il faut savoir que c’est une décision qui ne se prend pas à la volée et exige de la considération. Le plus important, c’est de fixer vos besoins ainsi que le genre de crédit pour lequel vous avez opté. Il est aussi essentiel de choisir le montant que vous voulez emprunter et le délai de remboursement, si par exemple, vous signez pour une durée de 3 mois alors que vous n’avez même pas la possibilité de rembourser le montant dans les délais, on vous conseille de ne pas prendre ce risque inutilement.

Aussi, le choix de l’organisme financier pour votre crédit conso est important, vous avez, en effet, à votre disposition, les banques en ligne et les banques classiques ou traditionnelles, enfin, vous pouvez faire appel à des organismes de crédit.

Afin de prendre la bonne décision, vous pouvez toujours consulter les sites de crédits en ligne, le rôle de votre banque est de vous renseigner le plus clairement possible, de cette manière, votre décision sera plus sensée et les choses limpides pour vous.

Pour conclure, il est clair que la loi Lagarde a réellement fait bouger les choses, notamment par rapport aux consommateurs et ainsi, elle a fait en sorte d’éclaircir les zones d’ombre relatives au crédit conso.