Vos droits après un accident de navire

Si vous avez été blessé sur un navire, il sera important de parler de vos droits avec un avocat maritime expérimenté. La loi sur la négligence maritime et le droit de non-navigabilité peuvent tous vous donner droit à une indemnisation financière. Cependant, il existe des sources d’indemnisation pour les travailleurs blessés des navires.

Loi protégeant les marins

Votre première option, pour obtenir une indemnisation après un accident du travail, est de déposer une plainte contre votre employeur. La loi offre d’importantes protections aux travailleurs maritimes qualifiés. Les marins disposent de trois moyens pour obtenir une indemnisation. D’abord, ils doivent déposer une demande de prestations d’entretien et de guérison. Puis, ils doivent déposer une demande d’indemnisation complète sur la base de la négligence de leur employeur. Enfin, ils doivent déposer une plainte ou une action en justice pour négligence contre un collaborateur négligent. Les employeurs des marins peuvent être tenus responsables de toute condition dangereuse qui entraîne les blessures d’un marin.

Non-navigabilité

En vertu du droit maritime, les propriétaires de navires ont l’obligation de maintenir leurs navires en “état de navigabilité”. Si vous avez été blessé en raison de non-navigabilité, votre employeur sera entièrement responsable de vos blessures et pertes liées à l’accident. Les exemples courants d’états de non-navigabilité sont :

  • Ponts glissants ou encombrés de débris ou d’autres dangers
  • Échelles ou escaliers usés ou dangereux
  • Équipements, treuils ou grues défectueux
  • Défaut d’entretien courant ou de réparations nécessaires
  • Manque d’équipements de sécurité à bord
  • Équipage insuffisant ou inexpérimenté à bord
  • Négligence maritime de la part de collègues, du capitaine ou d’autres personnes

Plainte pour négligence contre un tiers

Dans l’industrie maritime, il est courant que de nombreuses entreprises soient toutes impliquées dans un seul remorquage ou transport. En outre, sur les voies de navigation très fréquentées, les collisions entre d’autres navires et barges peuvent se produire. Elles se produisent fréquemment et effectivement en même temps que les collisions avec les ponts des chemins de fer et des autoroutes. Une entreprise autre que votre employeur ou le propriétaire du navire peut être responsable de vos blessures. Cependant, vous pourrez tenir cette entreprise pour responsable de vos factures médicales, de la perte de salaire et d’autres pertes.

Mesures à prendre après un accident de navire

L’une des étapes consiste à demander à votre médecin de vous prescrire rapidement des médicaments. Votre employeur peut tenter de vous obliger à consulter le médecin de la compagnie. Vous avez droit à un avis médical indépendant. Évitez de consulter un médecin de la compagnie dont vous demandez l’indemnisation. Vous devez également vous adresser à un avocat spécialisé dans les blessures maritimes dès que possible. Il est expérimenté dans le traitement des demandes d’indemnisation pour préjudice maritime. Il pourra vous informer de vos droits et de mener une enquête pour identifier la ou les parties responsables de vos pertes.