Comment obtenir la garde exclusive de son enfant ?

L’obtention de la garde des enfants après le divorce n’est pas une tâche du tout facile surtout quand il s’agit de la garde exclusive. Pour y parvenir, nous vous présentons dans cet article les critères à respecter pour obtenir la garde exclusive de votre enfant.

La garde exclusive : que faut-il savoir ?

La garde exclusive fait partie de l’une des modes de garde des enfants en dehors de la garde alternée. Contrairement à la garde alternée, celle-ci reste la garde le plus accordée par le juge de famille même s’il y a des détails qui échappe. En effet, la garde exclusive est rarement accordée au père des enfants. Ce sont les mères qui en sortent pour la plupart des cas gagnants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé d’opter pour la garde alternée surtout si vous êtes en position de père.

Selon les statistiques sur l’obtention de la garde exclusive, les chiffres révèlent que seuls 12% des pères ont pu l’obtenir contre plus de 71% des mères. On comprend donc par définition de la garde exclusive que c’est le fait d’accorder à l’un des conjoints après divorce la garde quotidienne et habituelle des enfants. Quant à l’autre conjoint, il lui est seulement accordé le droit d’hébergement et de visite. Mathématiquement, c’est quand les enfants restent pendant 60% du temps, soit une marge de 150 à 220 jours dans le domicile du parent qui a la garde exclusive.

A lire aussi  Fraude civile et fraude criminelle, quelles sont les dissemblances ?

La garde exclusive : quels sont les critères d’éligibilité ?

Comme indiqué un peu plus haut, l’obtention de la garde exclusive des enfants n’est pas une tâche facile et en particulier pour les pères. Ainsi, pour prétendre obtenir cette garde de la part du juge familial, il y a certains critères qui sont à considérer. La première des choses qui est considérée est l’âge de l’enfant ou des enfants. Souvent quand l’enfant est encore mineur et en bas âge, la garde exclusive peut être accordée à la mère. Cependant, l’âge de l’enfant n’est pas le seul critère fondamental, il y a aussi la disponibilité suivie des capacités des parents à prendre soin de l’enfant, la relation que chacun des parents entretient avec l’enfant. En dehors de cela, l’opinion de l’enfant est également prise en compte par le juge familial pour trancher sur la question de la garde exclusive sans oublier le souhait et les besoins de ce dernier.

Il faut préciser que lorsque les parents partagent le même point de vue sur la garde exclusive, il n’y a pas problème. Il suffit de rédiger un document en guise de convention parentale et le notifier au juge de famille. Dans le cas échéant (cas d’un contentieux), il faudra rassembler une multitude de preuves et présenter au juge pour prendre avant la garde exclusive.

La garde exclusive : quels sont les avantages ?

Les enfants sont les plus grands bénéficiaires de la garde exclusive en dehors du parent à qui la garde est octroyée. La garde exclusive permet aux enfants de bénéficier d’une vie stable contrairement à la garde alternée. En ce qui concerne le parent bénéficiaire, elle lui permet d’éviter les déplacements quotidiens et de faire d’économie.

A lire aussi  CBD légal ou pas : on vous dit tout sur la législation du CBD !