Concours magistrature

Pour accéder à des postes de magistrat, vous devez passer des concours. En France, chaque année, l’ENM ou l’Ecole Nationale de la Magistrature organise 3 concours. Un grand nombre de personnes essaient de tenter leur chance avec succès. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui peut accéder à ce poste. Ce sont des étapes qui exigent de la détermination et de l’ardeur.

Le métier de magistrat

Le magistrat est un métier qui est assez difficile. Son rôle est de rendre la justice au nom de l’État. Il est le seul qui est en mesure de fixer les sanctions et les peines. C’est aussi à lui d’ordonner les dommages et intérêts. Il a également pour mission de veiller au respect des textes législatifs. Si vous êtes passionné par ce métier, sachez que la magistrature française est composée de deux catégories de magistrats : ceux du siège et ceux du parquet. Vous souhaitez vous investir dans ce domaine, sachez qu’un magistrat peut occuper plusieurs postes :

  • Juge d’instruction
  • Juge aux affaires familiales
  • Juge pour enfants
  • Juge pénal
  • Président de tribunal
  • Juge constitutionnel
  • Procureur
  • Etc.

Les critères à respecter pour passer les concours

Si vous souhaitez accéder à ce poste, il vous faudra passer un concours de l’ENM. Ces examens sont souvent jugés difficiles. Les épreuves sont même jugées comme étant les plus inaccessibles. Cependant, chaque année, d’innombrables étudiants décident de tenter leur chance. Trois concours sont organisés par l’école chaque année. Le premier est destiné aux étudiants qui disposent d’un diplôme bac + 4. Les postulants doivent avoir un diplôme d’Institut d’Études politiques ou anciens élèves d’école normale supérieure et doivent être âgés de 31 ans au plus. 

A lire aussi  Loi mobilités : 500 millions d'euros de financement encore à trouver par le gouvernement

Pour ce qui est du deuxième, il correspond parfaitement aux fonctionnaires ou à des agents publics. Ces derniers ont déjà travaillé 4 ans ou plus comme lieutenant de police, greffier, professeurs, etc. Mais, afin de respecter les conditions, les candidats doivent être aussi âgés de 48 ans et 5 mois le jour de l’inscription. Et enfin, le troisième concours qui est réservé aux professionnels privés justifiant d’au moins 8 ans d’activité dans le secteur. Et pour remplir les conditions, ils doivent avoir 40 ans au plus. 

Le déroulement du concours de la magistrature

Pour les candidats, c’est une étape qui a besoin d’une bonne préparation et de détermination. Après avoir suivi des cours préparatoires et de recherches, il est temps de passer les épreuves. Les examens se divisent en deux parties : une pour les écrits et une pour les oraux. La réforme des concours depuis 2020 est basée sur certains axes tels que l’actualisation des programmes. Il y a aussi l’élaboration des épreuves afin d’en savoir plus sur les capacités de raisonnement des candidats. La réforme s’articule également autour des parcours universitaires diversifiés et la considération du statut des postulants. Cette dernière est seulement destinée aux professionnels en exercice.

Après que le candidat a obtenu son concours, il devrait suivre une formation à l’ENM. Elle peut durer 31 mois. Cette formation leur permet de devenir des agents publics de l’État et d’obtenir un statut d’auditeur de justice.