Les conséquences de la violence conjugale

Toutes les violences conjugales entraînent des répercussions sur la santé physique, sociale et psychologique de la victime et sur les enfants du couple. Si vous tenez à en savoir plus sur les conséquences de la violence conjugale, prenez le temps de lire ces quelques lignes. Cela pourrait vous aider à mieux comprendre les réactions des victimes de ces actes interdits par la loi.

Conséquences sur la santé physique

Ces répercussions sont causées par la violence physique. Et parmi les conséquences les plus reconnues, on peut citer la détérioration de l’état de santé physique de la victime. Quand on parle de violence physique, on pense tout de suite à des conséquences telles que les blessures et les traumatismes physiques divers. Sachez que l’invalidité fait aussi partie de ces conséquences ainsi que les problèmes chroniques de santé physique et les troubles du sommeil. On peut également parler de perte d’énergie, de faiblesse du système immunitaire ou de difficultés à s’alimenter.

Conséquences psychologiques et sur la santé mentale

Une personne victime de violence psychologique peut entraîner un certain isolement chez la victime. Cette dernière commence à ne plus sortir de chez elle et évite les contacts avec ses proches. La violence conjugale est aussi capable de diminuer l’estime de soi de la victime. Elle n’a plus confiance en elle et commence à ressentir de la honte et de la culpabilité envers elle-même. On peut aussi parler de troubles psychosomatiques et de dépression. Il y a également les symptômes de l’état de stress post-traumatique. Et afin de se protéger ou de calmer l’angoisse, la victime est tentée d’opter pour la consommation d’alcool ou de drogue ou l’agressivité.

A lire aussi  Est-ce légal d’acheter du CBD en ligne ?

Conséquences sexuelles

La violence conjugale sexuelle quant à elle peut engendrer des comportements sexuels à risque. Sans parler des dysfonctions sexuelles ainsi que des troubles gynécologiques. Certaines infections sexuellement transmises résultent également de la violence conjugale sexuelle. En cas de grossesse non désirée, on peut s’attendre à une fausse couche, à un accouchement prématuré ou à une complication de grossesse. Sachez également que 40 % des femmes qui signalent des symptômes dépressifs après la naissance de leur enfant ont subi des violences conjugales sexuelles.

Les pertes financières 

Il est aussi important de préciser que les violences conjugales peuvent entraîner une perte financière importante. En effet, une victime de violence conjugale peut perdre son emploi du jour au lendemain à cause de la honte ou de l’isolement. Elle a du mal à garder un emploi stable à cause de ces perturbations. Elle est dans l’incapacité de travailler de façon prolongée ou permanente. On peut également ajouter à cela, l’augmentation du niveau d’absentéisme et les relations tendues entre collègues de travail.

Les violences conjugales peuvent coûter cher. Les victimes sont obligées de payer :

  • Les traitements médicaux
  • Les frais de déménagement
  • Les frais d’avocat

Si vous êtes à la recherche d’une personne de confiance afin de vous aider, on vous conseille de visiter ce site https://www.avocat-rigal-meyer.fr. Sur cette plateforme, vous pourrez trouver un avocat qui pourrait vous assister et préserver vos intérêts en cas de divorce.